jeudi 16 octobre 2014

#bad2014, #Inequality, #BlogActionDay. Inégalité=injustice sociale

C'est toujours avec plaisir de participer à l'évènement #BlogActionDay le #16Octobre2014 dont le thème de cette année est l' #inégalité. L'inégalité peut revêtir plusieurs significations. Personnellement, quand j'entends le mot "inégalité", ma première impression se focalise sur les inégalités entre les pays riches et pauvres et les inégalités entre hommes et femmes. Des inégalités qui reflètent l'injustice sociale.

L'inégalité existe partout dans le monde dont certaine situation est pire qu'on puisse l'imaginer. Comparer la vie des riches à ceux des pauvres est une constatation  accablante. Il existent plusieurs formes d'inégalités, citons par exemple: inégalité d'accès au logement, inégalité dans l'éducation, inégalité de patrimoines, inégalités dans l'accès au droit, inégalités de traitement judiciaire; etc...; peut-on aussi ajouter l'inégalité des chances?. D'ailleurs, les inégalités sont nombreuses et inter-agissent.
Dans notre société, des causes fréquentes d'inégalités émanent de l'égoïsme; de l'incapacité à gérer de manière efficace les différentes ressources; des stéréotypes, des stigmatisations liées à des préjugés qui ont tendance  à considérer les individus comme indignes d'avoir accès à ces ressources, etc... Dans ce blog, je vais parler seulement de 2 importantes inégalités: (les inégalités de richesse et les inégalités de revenus salariaux)

Les inégalités  de richesse:
Les inégalités de richesse sont parfois dues à la mauvaise répartition des ressources naturelles. La répartition des richesses se produisent toujours de façon inéquitable et ne profite qu'aux pays et personnes riches, aux personnalités politiques et économiques de premier plan. En effet, le développement d'un pays repose avant tout sur les ressources naturelles et la prise de responsabilité de chacun.
La répartition des ressources naturelles notamment à Madagascar (i-e diverses ressources minérales, le pétrole et les pierres précieuses, et ou biologiques nécessaires à la vie de l'homme et à ses activités économiques) n'est pas exploitée à bon escient si bien que certains pays tirent des profits gigantesques par le biais de l’exploitation de ces ressources. Et de ce fait, priver les générations futures de leur héritage naturel et présente un risque majeur pour les progrès humains.
Sociologiquement parlé, les inégalités sociales sont le résultat d'une distribution inégale des ressources au sein d’une société et divise les individus en différents groupes sociaux 

Ainsi donc, la pauvreté et la richesse doivent être analysées ensemble, nécessitant ainsi une réflection afin d'identifier les causes profondes et apporter des solutions durables afin de  permettre à tout individu d'avoir une vie qu'il mérite et de jouir de ses droits fondamentaux pour le respect de leur dignité et de la valeur de la personne humaine, dont l'objectif serait d'atténuer les injustices sociales de toutes sortes afin de favoriser le progrès social et d instaurer de meilleures conditions de vie tout en jouant de la liberté. 
L'article 25, alinéa 1 de la déclaration de droit l'homme stipule que: Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

Les inégalités de revenus salariaux: 
Il existe une différence importante du niveau de revenu entre les rémunération des individus « riches » et ceux des individus « pauvres ».  Les mains d'oeuvres dans les pays pauvres sont moins cher contrairement à ceux des pays riches. Prenons l'exemple du cas comme à Madagascar, dans une même société où sont employés un étranger et un malgache avec un même travail, même catégorie professionnel, le premier reçoit un salaire plus conséquent que le dernier. S'y ajouter également l'inégalité des conditions de travail, les chances de promotion. Les inégalités salariales entre les femmes et les hommes existent également. Dans beaucoup de pays, le problème d'égalité de genre pose toujours de problèmes, et tend souvent à donner faveur aux hommes qu'aux femmes. Je n'insiste pas ici sur l'inégalité femmes et hommes car je préfère consacrer ce thème sur un autre article.
Il est à rappeler ce qui est écrit dans l''article 23 de le déclaration de droit de l'homme concernant le droit relatif au travail:
2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.  

Enfin bref, pour lutter contre la pauvreté, bien sur, il faut combattre les inégalités et cela emmène à envisager des perspectives d'accès aux différentes ressources. Prendre des mesures pour les familles issues des catégories sociales les plus défavorisées en renforçant et favorisant les organisations humanitaires (les ONG), multiplier les subventions de l'Etat, renforcer les programmes internationaux d’aide au développement. Respecter et faire respecter les lois, tout en révisant celui du droit du travail, etc...le principal but étant d'instaurer la justice sociale.  Peut-on vraiment imaginer un monde, ou une société loin des inégalités de toutes sortes? Comme le dit Louis Chauvel « Si chacun était identique aux autres, il ne pourrait exister d'inégalité ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire