lundi 9 juillet 2012

De retour à Tanà; Nairobi est une belle ville.


Cela fait quelques jours que nous sommes arrivés à Tanà après le sommet de Global Voices à Nairobi, le retour a été différent du voyage "aller" à Nairobi, car les chaises étaient bien remplies, et nombreux sont les malgaches à bord dont faisaient parties les jeunes femmes qui  vont rentrer apres avoir travaillé péniblement au Liban (certaines d'entre elles étaient presque frappée d'un déséquilibre mental). Si le vol vers Nairobi a duré 4 heures, celui du retour était seulement de 3 heures. Rappelons que le slogan de Kenya Airways est « The pride of Africa » « Fierté de l’Afrique ».

 Lors du vol vers Nairobi, les infos, le film étaient en langue officielle de Kenya (Swahilli : Asante sana, Karibu, mimi, Jambo,…;-) et aussi en leur 2ème langue : Anglais. Mais lors du vol "retour" à Tanà, on était un peu surpris de l’utilisation du français pendant la courte séance d’information pour la sécurité, et le film était aussi disponible en français. 


(L'avion Kenya Airways)

Je continue sur Nairobi, une belle ville qui connaît un certain développement et que personnellement, j'admire beaucoup. Pendant  notre séjour à Nairobi durant une semaine, dans le cadre du somment de Global Voices, une de mes remarques constitue la densité des trottoirs et des routes. Dans le centre ville, les trottoirs sont plus larges et fluides car ne sont pas occupés par des commerçants, certaines autoroutes contiennent dix voies, dont 5 du côté droit, et 5 autres du côté gauche

Cependant, c’est seulement pendant le jour de marché « Maasai market » que quelques trottoirs sont occupés par les marchands des produits artisanaux uniquement. En  parlant de marché, comme d’habitude, les commerçant ont l’habitude d’augmenter jusqu’à 200 °/° le prix réel des produits artisanaux pour les clients étrangers, alors il faut vraiment savoir  débattre le prix, sinon on achète à un prix très élevé. 

(Les trottoirs sont plus larges et libres)
(Arts artisanaux kényans)
Comme dans d'autre pays, les voitures à Kenya ont le volant à droite, le contraire de chez nous (Madagascar). Avec l'habitude, Zo (Jentilisa, un malgache membre de GVO) n'a pas  du tout hesité à s'asseoir à droite au volant et sans apercevoir que le volant est juste devant lui, même nous qui étions assises derrière n'en avions pas aussi constaté, quant le chauffeur est venu et lui dit, c'est toi qui va conduire?, on était étonné et s'est mis à rigoler en découvrant que personne n'a pas remarqué le volant à droite.

Presque les commerçants acceptent le Dollar, même les simples vendeurs. Ils sont bien informés que les Dollars datés moins de 1999 ne sont plus acceptés. Alors que nous avions quelques billets environ 150 dollar de 1996 et 1999, nous n’étions pas au courant que les Dollar avant cette année n’est plus en vigueur, c’était lors de notre course à Nairobi qu’un simple marchand nous en a informé. C’est la honte ;) Mais en fait, je ne sais pas si c'est seulement là-bas que les dollars édités avant 1999 ne sont pas recevables ou partout ailleurs ?


(Kenya, volant à droite)
Enfin, à Nairobi, il y a ce qu'on appelle Kibera, un des plus grands bidonvilles avec une population évaluée à 1 million d'habitants sur une surface de 250ha, les jeunes habitants dans ce bidonville ont créé un projet de cartographie s'appuyant sur des logiciels et autres outils libres d'accès. La carte Kibera est aujourd'hui devenu un projet d'information de la communauté interactive complète. Un certain bidonville appelé Matharé existe aussi dans la périphérie, avec une population estimée à 500 000.


Bref, parmi les conversations avec les ami(e)s, je m'attendais logiquement sur  la question de l'évolution de la situation politique à Madagascar, je n'avais qu'à dire la vérité sur ce que je sache et constate concernant la conjoncture actuelle. J'étais également un peu surprise de découvrir que les Kenyans savent bien que notre président actuel, Andry Rajoelina est un DJ, je reste stupéfaite...:) Je suis certaine que pas seulement la population Kényane en est au courant mais presque le "monde entier". Mais oui hein! ça n'a rien de mal, un DJ devenu président! C'est ainsi, c'est la vie! :) 


Coucou Kenya, GVO, je vous adore ;) mouuaahhh! 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire